Pâte feuilletée pour viennoiseries


Ce weekend, je me suis lancée un grand défi : réaliser les grands classiques de la viennoiserie française. Autrement dit, des croissants & pains au chocolat ! Motivée par William et par les claires explications disponibles sur son blog, je me suis décidée à mettre la main à la pâte !



J’avais déjà expérimenté la confection d’une viennoiserie à deux reprises : les pépitos. Vous pourrez trouver la recette ici. Mais pour les croissants & pains au chocolat, c’est une autre paire de manche ! Cette fois-ci, c’est une pâte feuilletée que je dois réaliser en amont. Complètement nouveau pour moi mais très motivant ! Pouvoir réaliser ses propres viennoiseries, surtout dans un pays où il n’y a pas un pain au chocolat à l’horizon, c’est quand même top !

Ceci est donc mon premier essai donc soyez indulgents avec le résultat final ;)


Le résultat est un peu long à obtenir ! Il y a plusieurs temps de pause à respecter. La recette est assez simple à réaliser et aucun matériel particulier n’est nécessaire et le résultat final est plus que sympa, ce qui fait tout le charme de cette recette !

Je vais commencer par vous expliquer comment réaliser la pâte feuilletée pour viennoiseries et vous trouverez dans 2 autres articles les particularités pour les croissants et pains au chocolat.

Les ingrédients de bases sont très faciles à trouver ! Il vous faudra :

  • 250g de farine
  • 125g de lait
  • 125g de beurre
  • 25g de sucre
  • 5g de sel
  • 10g de levure fraîche


Réaliser la pâte de base

Dans un saladier, mélanger le lait légèrement tiède avec le sucre et la levure. Mélanger pendant 2 minutes.


Ajouter ensuite la farine mélangée au sel et mélanger puis pétrir à la main pendant 7 minutes.


Tout comme l’indique William, la pâte doit être souple et élastique et doit se décoller facilement des bords du saladier. C’était tout à fait ce que j’obtenais, voilà qui motivait pour poursuivre la recette !

Laisser ensuite reposer la pâte pendant 2H sous un torchon. La pâte doit doubler voire tripler !


Préparer le feuilletage

Déposer la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné. Faire « retomber » la pâte en pressant légèrement avec vos doigts.


Aplatir un peu, au rouleau, les 125g de beurre froid. Pas évident mais il est très important de garder le beurre froid ! Vous pouvez l’envelopper dans du papier sulfurisé pour vous aider.


Etaler la pâte en un rectangle et y déposer au milieu le rectangle de beurre obtenu.


Rabattre les bords de la pâte sur le beurre : d’abord le haut et le bas, ensuite les côtés. Voilà un beau pâton obtenu !


Réaliser le feuilletage

Ecoutez bien, ces étapes vont être à réaliser 3 fois !

1. Allonger le pâton dans sa largeur jusqu’à obtenir un rectangle.
    Aïe, première fausse note, j’ai trop appuyé et le beurre commençait à ressortir !

    2. Plier ensuite le rectangle en « portefeuille » : replier le tiers droit sur le milieu puis le tiers gauche par-dessus.


    3. Réserver le pâton obtenu 30 minutes au frigo.

    Réitérer ces 3 dernières étapes 2 fois encore. Soyez patients et ne diminuez pas le temps de passage de la pâte au frigo ! Le but est de garder le beurre bien froid ce qui vous permettra d’avoir un beau feuilletage.


    CONSEILS

    Travailler le feuilletage de la pâte dans une pièce fraîche afin de garder le beurre le plus froid possible !


    Etaler suffisamment la pâte pour obtenir un feuilletage fin. Moi c’est ce qui m’a fait défaut ici. J’avais un peu de mal à bien étaler la pâte (trop froide pour mes petits muscles ? ^^). Par conséquent, après cuisson, mon feuilletage s’est révélé plutôt épais.

    Pour la suite de la recette, je vous invite à consulter les articles sur les croissants et/ou pains au chocolat.

    A tout de suite !

    Rose. English version available here! Version française disponible ici !

    3 commentaires:

    1. j'aurais pas mieux expliquer que toi, bravo

      RépondreSupprimer
    2. C'est super bien expliqué, je vais essayer ça très vite =) Merci! !

      RépondreSupprimer