jeudi 16 octobre 2014

Gâteau au chocolat & quinoa [vegan]

Bonjour à tous ! 


Olala, par où commencer ? Bientôt 4 mois que je n'ai pas écrit d'article ... mauvaise blogueuse que je suis ! Entre le(s) déménagement(s) et les séjours en France, je ne savais plus où donner de la tête. J'espère que mon article du jour va me faire pardonner :) Par la recette que je vous propose tout d'abord (du on ne peut plus gourmand et original, je vous garantis !). Mais aussi par une nouvelle que je vais m'empresser de vous annoncer : me voici officiellement diététicienne ! Alors, je vais essayer de vous faire partager au mieux mes connaissances, toujours associées à mon amour pour la cuisine. Car oui, on peut manger bien et bon et se faire plaisir, j'en suis convaincue :)


Enchaînement délicat avec ce dessert plus que gourmand. Mais tellement délicieux ! J'ai dégusté pour la première fois le cake au quinoa chez mon amie Lisa, une cuisinière du tonnerre qui propose sur son blog des recettes sans gluten ni lactose. Sans elle, je n'aurais jamais pensé à glisser cette pseudo-céréale aux multiples bienfaits dans un gâteau. Quelle merveilleuse idée a-t-elle eue ! En plus d'éviter l'apport de gluten, qui a tendance à être excessivement consommé dans notre culture, le quinoa va apporter une texture incomparable au gâteau. La description en est même difficile : comme si l'on dégustait des bouchées de petites perles cacaotées. Vraiment, il faut goûter pour se rendre compte ! 

J'ai choisi de végétaliser la version de Lisa, et de recouvrir le gâteau d'un généreux glaçage choco-coco, un peu à la manière du No-cheesecake. Mais vous pouvez très bien suivre la recette originale : cuire deux gâteaux et les assembler à l'aide d'une belle couche de crème chocolatée, avant de recouvrir le tout de la même manière. Je vous assure que cette version est également à tomber ! 


Pour un moule d'environ 20 cm de diamètre, soit 6 à 8 parts :

mardi 24 juin 2014

Cookies au vrai goût de vanille (et de chocolat ;) !

De vrais bons cookies au goût de vanille, enfin ! Il vous arrive sûrement, comme à moi, d’utiliser les graines de la gousse de vanille sans savoir trop quoi faire de la gousse en elle-même. Elle peut tout simplement, par exemple, servir à parfumer du sucre (glissée directement dans le pot/paquet). Elle peut aussi être utilisée en infusion pour parfumer un lait, servant à réaliser crèmes et entremets.


Mais vous pouvez aussi la moudre pour confectionner de délicieux biscuits vanillés ! Il y a toujours la fameuse recette des Vanillekipferl (à tester si vous ne connaissez pas !), mais aviez-vous déjà pensé à intégrer cette poudre à vos cookies ? C’est parfait pour une petite gourmandise expresse !  


Pour une dizaine de cookies :

jeudi 12 juin 2014

Rainbow bowl, le bol arc-en-ciel du p'tit-déj !

Ceux qui la connaissent auront reconnu un peu d’Ophélie dans ce petit-déj :). Un bol 2 en 1 : un côté porridge, un côté « smoothie », des couleurs qui tranchent, des textures qui diffèrent. De quoi réveiller les papilles de bon matin.


Et depuis quelques jours, j’apporte une délicieuse touche de zeste d’orange dans mes petits-déj : c’est rapide et ça change tout !


Pour le porridge

mercredi 28 mai 2014

Banana bread, poire & chocolat [vegan]

Une banane qui se meurt, quelques paquets de farine à terminer (ding dong, c’est le déménagement qui arrive !), il ne m’en fallait pas plus pour improviser un banana bread.



Je vous en avais déjà proposé un il y a fort longtemps, mais je voulais celui-ci végétalien (sans beurre ni œuf) et sans sucre ajouté.



Pour cela, les graines de lin moulues puis hydratées permettrons d’apporter du moelleux au cake en l’absence d’œuf. La banane remplit la même fonction en plus de sucrer naturellement la préparation.



Pour plus de douceur encore, quelques pruneaux mixés dans le lait et le tour est joué ! Les pépites de chocolat auront leur part dans l’histoire, miam ;)

Partie sèche 

mercredi 21 mai 2014

Risotto verde

Une recette qui n’était pas prévue (d’où le peu de photos) mais qui s’est avérée vraiment bonne alors, je prends quelques minutes pour vous la partager.


Je fais du risotto environ 1 fois tous les … ans ? Je sais pas vous, mais moi, je mets toujours 2 fois plus de temps que ce qui est indiqué. Alors soyons clairs, ce risotto se prépare en 40-45 minutes (et pas 20, ça c’est de la publicité mensongère ! :p)

Bref, là, j’étais motivée, il fallait que je teste mes différents parmesans ! Et puis j’avais du vin blanc sous la main …

En bas : parmesan végétal simple ; en haut à gauche : parmesan végétal ++ ; en haut à droite : parmesan classique

Risotto aux légumes verts, pour 3 personnes environ :

lundi 19 mai 2014

Gomasio & parmesan végétal, mes indispensables en cuisine

La semaine dernière, c’était 2 recettes pour le prix d’1. Aujourd’hui, c’est encore une meilleure promo ! 3 pour le prix d’1, m’sieurs dames ! 


Et pas n’importe lesquelles les recettes, ce sont mes indispensables en cuisine, des petits plus qui changent tout. Je ne peux pas m’en passer, preuve en est la vitesse à laquelle tout ça descend !


Tout d’abord, le Gomasio (n°1 sur la photo ci-dessus, tout frais de ce matin !). Si vous le connaissez déjà, vous l’avez dans votre cuisine, c’est sur. Sinon, il vous le faut ! Mélange très utilisé au Japon, vous en trouverez au magasin bio. Mais c’est tellement facile à faire … s’il vous plait, faites ce cadeau à votre portefeuille : sésame + sel et le tour est joué (et ne sous estimez pas son pouvoir malgré ces simples ingrédients). A utiliser presque partout ! Il est terrible saupoudré sur les salades !  


Ensuite, deux recettes de Parmesan végétal. La 1ère est on ne peut plus simple-rapide-addictive. La 2ème est plus recherchée côté ingrédients (normal, je l’ai piquée chez Hélène !) mais reste facile à réaliser. A utiliser partout où vous utiliseriez du fromage « normal » : en gratin, fondu sur/dans un plat chaud, avec certaines salades qui s’y prêtent, dans les burritos … sur un risotto ? :)


(Pssssit, besoin de votre aide à la fin de cet article !)

1° : Gomasio

lundi 12 mai 2014

Beurres de cajou [vegan]

Il y a pas vraiment 36 000 manières de faire du beurre de cajou mais j’arrive quand même à vous en présenter 2 … L’une ou l’autre pourra vous servir selon le résultat souhaité et le matériel à disposition.


Pour la première recette, je recherchais un résultat avec d’assez gros grains, plutôt léger en bouche. On a eu la malchance de goûter un délicieux beurre de cajou dans un restaurant végé de Malmö, et je voulais absolument le reproduire ! Par ailleurs, ce beurre est rapide et facile à réaliser, mon vieux mixeur était largement suffisant.


La seconde recette correspond plus à ce que l’on peut trouver en magasin : un beurre lisse et crémeux. Cette version nécessite plus de temps (voire un bon mixeur).


Ces techniques peuvent s’adapter à n’importe quel oléagineux (a priori) ! Vous avez d’ailleurs un aperçu de purée de noisette dans la recette de la pâte à tartiner maison ici.

Côté santé, retrouvez quelques informations nutritionnelles sur la noix de cajou dans la recette de « fauxmage blanc ».


Le beurre de cajou, une belle alternative au beurre classique, en goût et nutriments :)

1° : Beurre de cajou express
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...