Riz pour sushis - la cuisson

Connaissez-vous « Jiro dreams of sushis » ? C’est un documentaire sur le chef japonais qui fait les meilleurs sushis ... au monde ? : sans les avoir goutés, le prix du repas (30 000 Yen, soit 230 euros) et le nombre de couverts limité (10 si je me souviens bien), me font volontiers croire que ce sont effectivement les meilleurs. Rajoutez à cela l’art de les préparer exposé dans ce film, et je vous garantis que vous allez méga-saliver pendant 1h20 (sauf certains moments – comme le marché ou la préparation du poisson – où mon côté végétarien refait surface au grand galop …).


Tout ça pour vous dire qu’hier, c’était sushis à la maison ! Je sais pas vous, mais moi, j’ai toujours un peu la flemme de me lancer dans la confection de sushis (comprendre les nigiri sushis, je ne parle même pas des makis, que j’affectionne moins de toute façon, na !). Je me dis que c’est trop long à préparer (mais tellement bon !) … en fait, c’est surtout long de trouver une bonne recette pour cuire son riz comme il faut. Et même sans rice cooker, c’est possible !


La recette, je vais maintenant systématiquement la chercher chez Amélie, vous y trouverez même une vidéo qui vous explique tout.


Ici, j’essaie de rendre encore plus simple la démarche, dans des quantités idéales pour 2 d’après moi (de quoi avoir la place pour un dessert, vous me connaissez ;).

Pour 21 sushis (vous battez pas pour le dernier :p) :
  • 250g de riz à sushi
  • 250ml d’eau (froide ou température ambiante)
  • 31ml de vinaigre de riz (soyons précis !)
  • 1 cas de sucre
  • ¼ cc de sel fin

Préparation du riz :
  1. 3 rinçages: dans un grand récipient (genre la casserole que vous utiliserez ensuite), nettoyer le riz à l’eau froide, en remuant vite et bien, jetez l’eau et recommencer 2 fois. L’eau de rinçage doit être de plus en plus limpide (cependant, dans mon cas tout du moins, elle n’est jamais complètement translucide au dernier ‘nettoyage’).
  2. Bien égoutter le riz dans un écumoire ou au chinois.
Cuisson du riz :
  1. Verser le riz égoutté dans une casserole
  2. Recouvrir de l’eau mesurée (égaliser pour que tout le riz soit recouvert)
  3. Couvrir (et laisser à couvert tout le temps, interdiction de soulever le couvercle !)
  4. Faire bouillir 2 minutes
  5. Réduire le feu et laisser frémir 10 minutes à petite ébullition
  6. Couper le feu et laisser reposer 10 minutes (et toujours pas touche au couvercle !)
Préparation du vinaigre (pendant que le riz cuit, ça se fait très bien) :
  1. Dans une petite casserole, mélanger le vinaigre de riz au sucre et au sel puis faire chauffer doucement, sans ébullition, jusqu’à ce que le tout soit dissous (c’est très rapide).
  2. Réserver
Préparation finale du riz :
  1. Quand les 10 minutes de repos du riz sont écoulées, vous avez enfin le droit de soulever le couvercle :) Mélanger grossièrement.
  2. Transvaser le riz dans un saladier et y verser le vinaigre préparé.
  3. A l’aide d’une cuillère, mélanger le riz délicatement, sans casser les grains (comme le dit Amélie, un peu comme si vous incorporiez des blancs en neige).
  4. Refroidir le riz entre quelques coups de cuillères, à l’aide d'un éventail (méthode japonaise) ou avec un magasine, tout ça près de la fenêtre pour moi.
  5. Le riz ainsi refroidi peut être utilisé aussitôt ou s’il vous faut attendre, le recouvrir alors d’un linge humide.

Et voilà un riz pour sushis parfaitement gluant comme il faut ! A utiliser pour faire toute sorte de sushis : nigiri, makis, temakis …

CONSEILS

Verser 3 cuillerées à soupe de vinaigre de riz dans un petit bol d’eau froide, y tremper vos mains avant de manipuler le riz, ça vous évitera de vous battre avec chaque grain, et il y en a beaucoup !


Pour les (pseudo-)suédois de Malmö, il n’est pas aisé de trouver du poisson bien frais, moi je prends du saumon fumé et c’est très bon ainsi. Pour une version végétalienne, une simple tranche d’avocat, le tout trempé dans une sauce soja « wasabiée » est un pur bonheur :)




Bon, voici un article un peu long alors que je vous disais que c’était simple :o mais j’ai essayé de tout bien détailler et au final, c’est quand même rapide ! Comptez environ 30 minutes au total pour la préparation du riz. Après, tout dépend de votre dextérité (tiens, quelqu’un a-t-il regardé le premier épisode de la saison 8 de Dexter ?) à mettre en forme le riz. Les miens ne sont pas très beaux, mais je manque d’expérience, et puis je m’appelle pas Jiro non plus :p Vous me pardonnez ?


Bons sushis à tous et à bientôt pour un peu de sucré je pense !

Rose.

17 commentaires:

  1. Tout comme toi je n'ose pas souvent me lancer dans les sushis (enfin, les makis chez moi, je préfère!), alors qu'au final, comme tu le dis, ça ne prends pas tant de temps que ça!
    Je testerais ta recette de cuisson du riz!
    (et je ne connais pas le docu, ni ce grand chef...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super, tu me diras ce qu'il en est.
      Moi ce que j'aime pas trop dans les makis, c'est qu'il y a pas beaucoup de garniture souvent :p Sinon, j'aime le gout de la feuille de nori mais sa texture me dérange un peu. Du coup, je me reporte souvent sur les nigiris ou les sashimis !

      Supprimer
  2. Ils sont bien beaux et appétissants avec toutes ces couleurs tes sushis ! Et quelle patience Rose, moi j'aurai trop de mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh 30 minutes Laura, seulement, et presque à rien faire, et après ... 10 minutes max pour faire les "boules" de riz, allez, courage !! C'est rien comparé à faire des pâtes ;)

      Supprimer
  3. donc moi, je prends les verts :)
    très jolis en tout cas, ils font un peu "bruts" j'aime bien, ça change du sushi "de série"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est du sushi unique là !!

      Supprimer
  4. Je vais de suite envoyer cette recette à mon père, puisque c'est lui qui est un fan de sushis (et à tout le matériel) et j'adore en manger lorsque je passe voir mes parents. Merci pour cette recette, ça va peut-être me motiver moi-même à en faire d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! J'espère que cette recette va lui convenir alors :)
      Oui, il faut que vous la testiez, c'est vraiment facile, faut juste se lancer :)

      Supprimer
    2. Oh zut, je vous avais répondu Dephine, mais j'ai du m'emmeler les pinceaux à l'envoi !
      J'espère que cette recette plaira à votre père ! Et oui, il faut tenter de votre côté ! Tellement facile :)

      Supprimer
  5. BIEN APPETISSANTS CES BEAUX SUSHIS !! BISES

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour le tuto ! Je trouve toujours mon riz à sushi trop cuit et pas assez ferme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, celui-ci pourrait bien te plaire alors ! Tiens moi au courant :)

      Supprimer
  7. J'adore faire et manger des sushis! La cuisson du riz est la clé de la réussite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord LeeYaa !

      Supprimer
  8. "Mon côté végétarien refait surface au grand galop ?" Depuis quand les végétariens mangent-ils/elles du poisson ? Je vais devoir retirer le blog Végémiam de mon blogroll :-((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Hypathie,

      "Mon côté végétarien refait surface au grand galop", c'est justement là que je dis que ces images de marché me gène (comprendre le poisson qui s'y trouve).

      Cet article a pour but d'expliquer la cuisson du riz, qui lui est végétarien ;)

      Bonne soirée,

      Supprimer