Tartelettes crues-cuites, amandes & agrumes



Dimanche dernier, je vous présentais mon addictive découverte du moment, celle du beurre de citrouille. Le pot n’a vraiment pas fait long feu … j’ai testé cette « compote » à toutes les sauces ! Et parmi ces expériences, je me dois de partager avec vous ces Tartelettes crues-cuites, amandes & agrumes (tu parles d’un nom !).


On y retrouve un fond de tarte cru à base d’amande au léger goût citronné puis une garniture citrouille/orange/clémentine finement cacaotée. Des saveurs qui se marient tip-top bien (qui a dit pim’s?) !


Je vous laisse imaginer le panel des textures également : le croquant de l’amande (et des pépites de chocolat si vous voulez pousser le vice ;), le crémeux du beurre de citrouille, le « shprout » de la clémentine fraîche. Un beau cadeau pour les papilles :)


Je vous conseille donc vivement de réaliser ces tartelettes si vous avez du beurre de citrouille sous la main. Sinon, je vous conseille vivement de faire ce beurre de citrouille :)

La pâte crue pour 3 fonds de tartelette
  • 100g d’amande
  • 2 dattes Deglet Nour
  • 2 cas de sirop d’agave
  • 1 cas de jus de citron
  • 1 cc de vanille liquide
  • 1 pincée de sel

La garniture pour 1 tartelette (je vous laisse multiplier au besoin ;)
  • 2-3 cas de « compote » de citrouille
  • 1 cc bombée de cacao non sucré (cru de préférence)
  • Quelques pépites de chocolat noir (facultatif)
  • Une clémentine

Pour les fonds de tarte :
  1. Faire tremper pendant au moins 2 heures les amandes dans un grand volume d’eau. Les rincer et les verser avec tous les autres ingrédients de la pâte dans votre mixeur. Mixer jusqu’à obtenir une pâte malléable mais qui se tient bien.
  2. Tapisser de papier sulfurisé des moules à tartelettes (et/ou utiliser des moules à fond amovible – attention, ça colle !). Prendre 1/3 de la pâte aux amandes et bien l’étaler en pressant avec le dos d’une cuillère humidifiée.
  3. Réserver 1h environ au frigo (moins longtemps au congélateur si vous êtes pressé !). 




Pour la garniture :
  1. Mélanger la compote de citrouille avec le cacao en poudre (et les pépites de chocolat si affinité :).
  2. Tailler des suprêmes de clémentine. A défaut, pelez juste la clémentine et prélevez-en les quartiers, ça sera tout aussi bien :)
Pour le montage :
  1. Démouler les fonds de tarte
  2. Les garnir de la compote cacaotée
  3. Puis décorer de suprêmes de clémentine !

Servir aussitôt :)

CONSEILS

Assiette & petite cuillère indispensables :p Je ne réponds de rien si vous optez pour une dégustation à pleine bouche main.


En effet, la pâte ainsi faite, ne se tient pas trop, donc pour obtenir une base plus solide, je vous conseillerais soit de réduire les quantités de liquide (jus de citron et/ou sirop d’agave), soit de foncer 2 moules à tartelettes au lieu de 3 afin d’avoir une épaisseur de pâte plus importante – ce  qui aidera à solidifier la base.


Si vous n’avez pas de compote de citrouille (et que vous ne voulez pas suivre mon conseil d’en faire – vous ne savez pas ce que vous perdez !), testez avec de la compote de pomme ! Non cacaotée pour le coup (quoique ?). Ca devrait être pas mal du tout aussi :)


Pour Monsieur qui n’aime pas les agrumes, j’ai fait une version pâte à tartiner + ½ banane mixée avec morceaux de l’autre ½ banane sur le dessus ; ça marche très très bien :D

L’info nutritionnelle du jour !

Faites le plein de vitamine C et d’antioxydant avec la clémentine !


A l’image de la carotte, ce petit fruit contient entre autres des caroténoïdes (antioxydants) dont certains sont précurseurs de la vitamine A. Et comme on l’a vu ici avec les carottes, associer ces composés liposolubles à des lipides aidera l’organisme à les assimiler. Donc, moi je dis : amandes + agrumes ne peut faire que bon ménage !

Différence entre la clémentine et la mandarine ? Parait que la clémentine n’a pas de pépin. Quelqu’une m’a dit ça une fois ;)


Régalez vous bien :)

Rose.

22 commentaires:

  1. Originale comme recette, elle est appétissante ta tartelette Rose... bisous

    RépondreSupprimer
  2. Schprout dis tu ?? Ta clementaine fait de drôles de bruits !! Lol.
    Une tartelette crue, je dis OUI mais un GRAND OUI !! Je la note celle-ci aussi et vais m'empresser d'aller dénicher des dattes. J'ai voulu en acheter l'autre fois mais je t'avoue ne pas trop aimer. Enfin dans mes souvenirs. Mais comme j'aime aujourd'hui ce que je détestais il y'a qq années, je file tester tout ça très vite. Et je commencerai par ta recette. Ca me botte trop cette idée la et comme j'aime les défis, je te promets de la croquer a pleines dents ^^
    Des bises Rose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah Laurence !!

      Les dattes, je n'en mangerai pas comme ça, toutes seules. Non pas que j'aime pas mais je pense que je trouve ça trop sucré. En revanche, mélangé dans des préparations (pour sucrer justement), ça passe très très bien. Surtout avec les agrumes !

      J'espère que tu essaieras et que tu seras conquise :)

      Supprimer
  3. Ta pâte à tarte me fait tropt rop envie!
    je suis fan de ce que tu nous présente là!
    aux agrumes ca change beaucoup! merci rose!

    RépondreSupprimer
  4. Rose, c'est magnifique, ça doit être délicieux, agrumes, cacao et beurre de citrouille : magique ! La cuisine végane t'inspire on dirait ;-) Tu me diras comment se sera passée cette semaine 100% petites plantes ?

    Sinon pour la pâte à tarte, l'huile de coco peut être utile (en petite quantité, une ou 2 cuillères à café) car elle se solidifie à température ambiante et devient bien dure au frais. Mais c'est pas obligé, hein, pour ma part, j'aime mieux faire sans comme toi :-D

    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélène,

      Cette semaine végane s'est bien passée, merci de demander, ça me fait plaisir. J'avoue que mon saumon m'a manqué, surtout au début ! Mais je suis contente de l'avoir fait et je pense réitérer par petite touche. Je tâcherai de faire un ptit ptit bilan dans un de mes prochains billets.

      Très bonne idée pour l'huile de coco ! Surtout que j'en ai 2 pots dans ma cuisine (un ramené de France de peur de pas en trouver ici, et un trouvé ici ensuite ^^). Mais ça me semble tellement précieux (peut être parce que cher ^^), que je n'ose pas l'utiliser ... c'est nul hein. Me semble que tu as un article complet sur l'utilisation de l'huile de coco. Je dois aller relire ça pour en faire bonne utilisation. Et peut être en réserver un pour la salle de bain si je me souviens bien. En plus, cette semaine végane n'a pas fait grand bien à ma peau (bizarrement). Je sais pas si c'est un manque de protéine ou une poussée de stress (ou les deux ...) mais j'étais déjà dans les choux question cicatrisation, je te raconte pas là. Je sais pas si l'huile de coco pourrait aider.

      Oh je m'étale là ... (très intéressant en plus hein ^^).

      Bon courage pour la dernière journée de la semaine Hélène !

      Bises :)

      Supprimer
    2. Ah je connais ça, je suis comme toi avec les aliments "rares" : chia, cacao cru, huile de coco... et puis à force on ne les utilise jamais, c'est dommage ! C'est pas nul, c'est naturel !

      Oui, c'est bon pour la peau l'huile de coco (enfin pour moi, peau mixte un peu irritée) et il en suffit de très très peu. Sur les cheveux aussi c'est chouette (un jour j'en ai mis en masque toute la nuit, vraiment glamour :-) mais c'était tout doux ensuite)(mais là pour le coup j'ai fusillé mon pot !). Oh, pour cicatriser je trouve ça bien, en effet, les petits boutons partent sans laisser de trace.

      Tu crois que tu serais carencée en une semaine ? Si tu as bien pensé à manger des céréales et des légumineuses et pourquoi pas du tofu y'a pas de raison ! Pour ma part, je sais que tout changement alimentaire me donne des boutons : en voyage, en séjour chez des amis, en vacances... mais c'est passager. Donc pas de panique, peut-être que ton corps n'est juste pas habitué.

      Bon WE Rose !

      Supprimer
    3. Tu as raison, pas sure qu'une semaine suffise à me carencer. Cela dit, je pense pas avoir mangé super équilibré. J'ai pas eu trop envie de tofu et les céréales, je suis pas habituée, mais j'ai essayé un peu. J'ai même pris du quinoa une fois ! :p Je ferai mieux lors de la prochaine expérimentation :D

      Bon, je vais mettre un de mes deux pots d'huile de coco dans la salle de bain :D Merci beaucoup Hélène et beau we !

      Supprimer
    4. Hélène, c'est génial l'huile de coco !! J'adore la texture qui fond direct au creux de la main ; j'adore l'odeur, j'ai eu l'impression de me tartiner de Bounty :D Je crois que je vais devenir accro !!! (Si ça convient à ma peau :)

      Merci pour tes conseils :)

      Supprimer
  5. Elles sont super jolies ces tartelettes !!

    RépondreSupprimer
  6. Whaou!! Je suis bluffée! elles sont magnifiques tes tartelettes! sans compter qu'elles doivent être délicieuses!!!!
    Bravo! et tes photos sont très belle également, elles mettent en appétit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Rose citron !
      Elles étaient très bonnes oui :) Je suis triste d'avoir fini mon pot de pumpkin butter.

      Supprimer
  7. tu te lâches grave niveau créativité!!!!

    ça me fait toujours sourire, et plaisir de voir que la cuisine végétale, malgré les énormes restrictions qui pèsent dessus, est finalement beaucoup plus inventive et insolite que la traditionnelle.

    je trouve tes choix vraiment audacieux, dignes d'une vegan chevronnée!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'approuve ! :-) Et le plus fun c'est qu'on peut cuisiner comme ça tout le temps, même si on n'est pas végan ! Hourra pour Rose !

      Supprimer
    2. Oh merci les filles ! J'avoue que ce dessert n'avait vraiment rien à envier à un dessert "classique". Vraiment gourmand et plein de goût.

      J'adore cuisiner végan, j'adore cuisiner avec des contraintes, je suis méga nulle pour faire des choix, je me perds, alors là, j'ai une ligne directrice, ça me plait !

      Supprimer
  8. Les photos me donnent faim et cette pâte est à tester !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Clémence, c'est très gentil :)

      Supprimer